Comment faire face aux mules financières et au blanchiment d’argent via les banques | Blog officiel de Kaspersky

banques Business enterprise fraude RSA Conference RSA2021 RSAC

Dans n’importe quel stratagème de fraude, les criminels doivent transférer les fonds vers des comptes légitimes ou bien les encaisser. Il s’agit du blanchiment d’argent. Afin de couvrir leurs traces, ils transfèrent d’abord les fonds aux mules financières puis autre part. Lors de la RSA Conference 2021, les représentants des plus grands organismes financiers des États-Unis et de l’Australie ont organisé un débat sur les mules financières et l’évolution du contexte, en estimant que la lutte contre le blanchiment d’argent est la priorité absolue pour le secteur financier.

Nouveau comportement des mules suite à la pandémie

Autrefois, les auteurs de ces manigances frauduleuses avaient tendance à utiliser les comptes bancaires de vrais clients pour le blanchiment d’argent. Les escrocs y accédaient de trois façons :

  • En prenant le contrôle des comptes légitimes de clients innocents grâce à une attaque d’hameçonnage ou un malware financier ;
  • En amadouant les victimes avec une histoire larmoyante, par exemple avec un besoin d’argent urgent pour un traitement médical que l’escroc ne peut pas régler avec son compte à cause d’impayés ;
  • En recrutant en ligne.

Pour le dernier cas, les mules étaient complices et avaient droit à une part des bénéfices.

De nos jours, les cybercriminels utilisent environ 90 % de leurs comptes pour le blanchiment d’argent, un pourcentage à la hausse.

Ces deux dernières années, nous avons également remarqué un nombre important de fuites de données personnelles. Les données disponibles sur le Dark Web, à la fois vaste et accessible, sont suffisantes pour ouvrir un compte bancaire. Ainsi, utiliser les informations personnelles d’un citoyen innocent afin de transférer ne serait-ce qu’une petite somme d’argent peut être économiquement justifiable.

De plus, à cause de la pandémie de la COVID-19, de nombreuses entreprises du monde entier ont subi de grands dégâts et certaines ont même dû arrêter leur activité. Différents pays tentent de les aider en octroyant des subventions à la fois aux entreprises, aux auto-entrepreneurs et aux particuliers. Un grand nombre de banques a facilité leur processus afin de pouvoir octroyer des prêts d’urgence à ceux dans le besoin. Certaines d’entre elles ont simplifié l’obtention d’un crédit provisoire, ce qui a eu pour conséquences d’accroître le nombre de mules financières.

La raison pour laquelle vous ne voulez pas de mules financières

Certaines banques ne font pas particulièrement attention aux flux de trésorerie entrants, notamment si le montant n’est pas très haut. En général, les services de sécurité bancaires ont tendance à se concentrer sur la protection des clients et à identifier les tentatives d’accès aux comptes. De plus, une mule financière professionnelle qui ouvre un compte en utilisant les documents de quelqu’un d’autre ressemble à un client normal qui reçoit juste de l’argent.

Même si les mules ne nuisent pas aux banques directement, ce ne sont pas de bons clients. D’une part, elles ne restent pas longtemps et ne fournissent en général pas de bénéfices conséquents à la banque. C’est déjà une bonne raison pour ne pas vouloir de mules financières. D’autre part, si la banque est associée à ce genre de personnes cela peut nuire à sa réputation. Aucune ne souhaite être connue pour avoir été complice et avoir encouragé une telle activité. Troisièmement, à un moment donné, les enquêtes sur les opérations criminelles attirent irrémédiablement l’intérêt des forces de l’ordre. Les commissions perçues pour les transferts ne contrebalancent pas les conséquences qui pourraient en découdre.

Comment identifier les mules financières

Les stratagèmes de blanchiment d’argent très élaborés impliquent des techniques tout aussi complexes, comme par exemple l’utilisation d’outils d’automatisation, de serveurs proxy, d’outils d’administration à distance et du réseau Tor dans le but de ne pas faire le lien entre les nouvelles méthodes et celles utilisées précédemment pour le blanchiment d’argent et la fraude. Vous devez avoir recours à des outils spécialisés pour lutter contre ce genre de méthodes avancées et détecter à temps les stratagèmes de blanchiment d’argent via les différents canaux.

La solution Kaspersky Fraud Prevention fournit de telles fonctionnalités puisqu’elle analyse les dispositifs utilisés par les cybercriminels pour se connecter aux comptes bancaires des mules financières ainsi que leurs habitudes de connexion – et bien plus encore. Ceci vous permet de savoir si un client est lié à une activité illégale. Si vous voulez en savoir plus sur cette solution de sécurité, vous pouvez visiter notre page Web Kaspersky Fraud Prevention.

Source: Kaspersky