Hôpitaux français menacés : la protection des messageries est trop faible

cyberattaques cybercrime DMARC Réseau & Sécurité

Alors que les cyberattaques contre les établissements de santé ne cessent de se multiplier, Proofpoint vient de réaliser une analyse de la protection DMARC (Domain Message Authentication Reporting and Conformance) des adresses de messagerie de l’ensemble des 30 centres hospitaliers universitaires (CHU) français.

The post Hôpitaux français menacés : la protection des messageries est trop faible first appeared on UnderNews.